Nouvelles

Verdict: L'assurance maladie n'a pas à payer pour l'élimination des couches pour incontinence

Verdict: L'assurance maladie n'a pas à payer pour l'élimination des couches pour incontinence


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

BSG: Pas de droit à être payé pour les plus grandes poubelles
Les assureurs maladie doivent payer les couches pour incontinence si nécessaire, mais pas leur élimination. Cela a été décidé le jeudi 15 mars 2018 par le Tribunal social fédéral (BSG) de Kassel (Az.: B 3 KR 4/17 R). Plus précisément, la compagnie d'assurance maladie a refusé de couvrir les coûts supplémentaires d'une poubelle plus grande.

Le plaignant du Schleswig-Holstein se débrouillait avec un bac de 40 litres avec 14 jours de vidange. Cependant, plus il comptait sur les couches pour incontinence, plus le bac débordait. Il a donc commandé une tonne de 120 litres, qui coûtent désormais huit au lieu de trois euros par mois.

Fin 2012, il a donc demandé à sa caisse maladie de payer la mise au rebut des couches en plus des frais de cinq euros par mois. Comme raison, il a souligné que les compagnies d'assurance maladie paient également les frais d'électricité d'un fauteuil roulant électrique ou les frais de garde d'un chien-guide.

Cependant, la compagnie d'assurance maladie a refusé de payer pour la plus grande poubelle - et à juste titre, comme le BSG l'a maintenant décidé. Selon les prescriptions légales, les caisses maladie ne sont responsables que de la «fourniture des aides», mais pas de leur élimination.

Les exemples du plaignant ne sont donc pas transférables, selon le BSG. L'électricité et la nourriture pour chiens sont nécessaires pour pouvoir utiliser l'aide correspondante. Les coûts de déchets pour les matériaux d'incontinence, par contre, n'étaient encourus qu'après leur utilisation.

En conclusion, les juges de Kassel ont évoqué les coûts supplémentaires de seulement 60 euros par an. Ce n'est "pas si élevé que le législateur est à blâmer pour avoir dépassé sa large portée sociopolitique". mwo / fle

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Une opération contre lincontinence précoce chez les femmes (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Kareef

    Je confirme. Je m'abonne à tout ce qui précède. Discutons de cette question.

  2. Abdul-Quddus

    Cette excellente idée juste gravée

  3. Benroy

    Cette variante ne me convient pas. Qui d'autre peut respirer?



Écrire un message